Conclusion


Par ce TPE nous avons pu voir que le corps est diffusé à confusion dans notre société par les médias. En effet, les médias est l’un des premiers facteurs à divulguer les normes corporelles. Les individus sont alors soumis à une diffusion d’image d’êtres humains dit parfait, ce qui engendre par conséquence l’intériorisation des normes chez les individus. Chaque individus regarde la même télévision, la même presse… c’est pour cela que les normes ne changent pas d’un individus à un autre d’une société.

Ces normes corporelles sont alors acceptées par toutes et tous. Par ce fait, dès qu’un individu se sent rejeté d’un groupe ou de la société par son vieillissement ou encore par son poids celui-ci va donc par exemple remodeler son corps par la chirurgie esthétique ou encore par des marques corporelles comme le tatouage. Mais il existe des conséquences plus fatales pour retrouver cette intégration dans la société comme par exemple l’anorexie.

On assiste alors avec les médias à une beauté qui devient  universelle et stable. L'apparence a toujours eu une part importante dans la société. C'est la première information que l'on a d'une personne. De ce fait, on juge les gens en fonction de leur apparence.

On peut voir que la notion de beauté reste flou. En effet, dans le dictionnaire la définit le mot beau par " caractére de ce qui est beau . Par ce fait on peut déduire que la beauté reste un phénoméne qui évolue selon le temps et l'espace. On ne peut ainsi prédire demain dans la vision d'un corps dit beau/parfait.

La quête du corps parfait n'a-t-il pas des conséquences importantes sur le secteur de l'économie?

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site